Actualité

Camille Limosin, étudiante en BTM, nous livre un témoignage sur son parcours

Camille Limosin, étudiante en BTM, nous livre un témoignage sur son parcours

Camille Limosin, étudiante en 3e année du Bachelor Tourism Management, a été sollicitée pour témoigner dans un article publié sur Le Parisien Étudiant. À cette occasion, elle nous confie son parcours au sein de l'École Supérieure de Tourisme Troyes-Paris.

Pourquoi avoir choisi l'École Supérieure de Tourisme Troyes-Paris ?

Tout d’abord, j’ai longtemps hésité entre le BTS tourisme, LEA et le Bachelor en tourisme. Je me suis ensuite intéressée plus profondément au Bachelor car il est plus tourné vers l’international et offre aussi la possibilité de faire des stages plus longs et dès la première année. Ce qui m’intéressait beaucoup était l’international et la professionnalisation rapide. Après le bac, seule l’école de La Rochelle et de Troyes proposaient ce Bachelor. J’ai donc passé les concours dans les 2 écoles, Sup de Co La Rochelle et l'École Supérieure de Tourisme Troyes-Paris. Je me suis senti plus à l'aise lors de la session de concours passée à Troyes, l’ambiance était chaleureuse et j’en suis sortie en voulant y faire mon Bachelor.

Que souhaites-tu faire après tes études ?

Je ne sais pas encore ce que je veux faire ni même si je ferai un master ou non (j’attends ce stage-ci pour m’éclairer davantage). Mais l’événementiel est quelque chose que j’aimerais faire après les études pendant quelques années : comme l'organisation de festivals de musiques, de manifestations culturels, de mariages, de meetings...

Dans un futur plus ou moins proche, j’aimerais beaucoup tenir mes propres chambres d’hôtes ou bien une "guest house" et peut-être même travailler dans un centre de détente et relaxation. Mais mon projet futur est encore très flou ! En tout cas ce qui est sûr c’est que je souhaite voyager encore et trouver du travail dans plusieurs pays pour ainsi élargir ma culture et parfaire mes langues.

Que dirais-tu aux étudiants qui souhaitent intégrer cette formation ?

Voyagez, voyagez, voyagez !! C’est que du bonus ! Profitez de ces années pour faire vos stages dans des pays étrangers, de partir loin en université étrangère...

Même si ça paraît difficile au début, et que vous êtes attachés à la France, forcez-vous à quitter le nid, c’est une fois parti qu’on se rend compte à quel point c’est enrichissant. En plus d’améliorer les langues (ce qui est primordial pour le tourisme) vous découvrirez d’autres modes de vies, vous ferez pleins de nouvelles rencontres qui pourront devenir peut-être des futurs contacts professionnels. Et puis ça vous rendra que plus mature et indépendant !

Pourquoi Malte ? Combien de temps ?

Après avoir fait l’Espagne pour mon stage de 1e année et le Mexique pour la 2année, j’avoue que j’avais un peu délaissé l’anglais. Je me suis donc tout de suite tournée vers une destination anglophone car c’était décidé, je veux que mon anglais soit presque parfait ! Après, je cherche aussi des destinations chaudes, ensoleillées et si possible proche de la mer. Malte correspondait parfaitement à ces critères. C’est dans l’Union Européenne donc pas besoin de visa ce qui simplifiait aussi les choses. Après c’est aussi la mentalité des gens qui m’intéresse, les personnes sont plus ouvertes et vous parlent même en pleine rue.

Je reste pour 5 mois (arrivée le 17 mars et repars fin août).

Quel poste vas-tu occuper ?

Je fais mon stage pour la chaîne hôtelière AX Hotels. Je serai au poste événementiel justement, je participerai à la l’organisation de mariages et de réunions d’entreprises ou autres événements au sein même de 2 hôtels de la chaine (The Palace 5* et The Victoria 4*).

 

Retrouvez son interview dans Le Parisien Étudiant